À nos amis by comité invisible

By comité invisible

À ceux pour qui l. a. fin d'une civilisation n'est pas los angeles fin du monde ;
À ceux qui voient l'insurrection comme une brèche, d'abord, dans le règne organisé de l. a. bêtise, du mensonge et de l. a. confusion ;
À ceux qui devinent, derrière l'épais brouillard de « l. a. crise », un théâtre d'opérations, des manœuvres, des stratégies - et donc los angeles possibilité d'une contre-attaque ;
À ceux qui portent des coups ;
À ceux qui guettent le second propice ;
À ceux qui cherchent des complices ;
À ceux qui désertent ;
À ceux qui tiennent bon ;
À ceux qui s'organisent ;
À ceux qui veulent construire une strength révolutionnaire, révolutionnaire parce que good ;
Cette modeste contribution à l'intelligence de ce temps.

Show description

Read or Download À nos amis PDF

Best french_1 books

Extra info for À nos amis

Sample text

Le dégoût pour une vie où nous sommes tous seuls, seuls face à la nécessité, pour chacun, de gagner sa vie, de se loger, de se nourrir, de s’épanouir ou de se soigner. Dégoût pour la forme de vie misérable de l’individu métropolitain – défiance scrupuleuse / scepticisme raffiné, smart / amours de surface, éphémères / sexualisation éperdue, en conséquence, de toute rencontre / puis retour périodique à une séparation confortable et désespérée / distraction permanente, donc ignorance de soi, donc peur de soi, donc peur de l’autre.

Jusque-là nous avions naïvement pensé que la démocratie réelle, c’était celle qui était là, telle que nous la connaissions depuis toujours, avec ses promesses électorales faites pour être trahies, ses chambres d’enregistrement appelées « parlements » et ses tractations pragmatiques pour enfumer le monde en faveur des différents lobbys. Mais pour les « hacktivistes » du 15M, la réalité de la démocratie était plutôt la trahison de la « démocratie réelle ». Que ce soit des cybermilitants qui aient lancé ce mouvement n’est pas indifférent.

Sa puissance de 46 Ils veulent nous obliger à gouverner conflagration tient à l’affirmation brisante qu’il renferme. Il dit : « La vie qui nous est faite ne mérite pas d’être vécue », « Nous ne sommes pas nés pour nous laisser ainsi humilier par la police », « Vous pouvez nous réduire à n’être rien, vous ne nous enlèverez jamais la part de souveraineté qui appartient aux vivants » ou encore « Voyez comme nous, nous les infimes, nous les à peine existants, nous les humiliés, sommes au-delà des misérables moyens par quoi vous conservez fanatiquement votre pouvoir d’infirmes ».

Download PDF sample

Rated 4.83 of 5 – based on 33 votes