Abord clinique en urologie by Alain Cortesse, Alain LeDuc

By Alain Cortesse, Alain LeDuc

Après un chapitre consacré à l’examen du sufferer, incluant les détours de l’interrogatoire, les douleurs lombaires ou scrotales sont analysées. Les auteurs ont ensuite abordé les issues mictionnels et leurs motives. Les particularités des hématuries, selon leur niveau d’origine, sont décrites et commentées. l. a. sémiologie des plenty tumorales est soigneusement détaillée et, à l’inverse, le problème du dépistage du melanoma de l. a. prostate par le PSA est traité dans un chapitre à half. l. a. dysérection et les maladies de los angeles verge sont les derniers chapitres.

Show description

Read Online or Download Abord clinique en urologie PDF

Best french_1 books

Extra info for Abord clinique en urologie

Example text

Mesures hygiéno-diététiques Vider régulièrement la vessie, miction après les rapports, éviter la constipation, s’essuyer d’avant en arrière après la selle pour éviter la contamination du vagin et de l’urèthre par les germes intestinaux. La prise de canneberge, petit fruit originaire du Canada (cranberry, Vaccinium macrocarpon) per os limite la fixation des entérobactéries sur les parois urinaires et fait diminuer la fréquence des récidives. Antibioprophylaxie L’antibioprophylaxie est fondée sur la prescription d’antibiotiques à doses subinhibitrices pour éviter la colonisation bactérienne.

Examen physique Il se fait vessie pleine chez une patiente en position gynécologique ; la trophicité vulvo-vaginale, la tonicité du périnée et la recherche d’un prolapsus génito-urinaire sont ainsi appréciées. Un test de toux est effectué ; s’il déclenche une fuite en jet, on place les deux doigts de chaque côté de l’urèthre et l’on recherche la disparition de la fuite, traduisant alors un défaut des mécanismes de support urétral. Ce test permet de préjuger du bon résultat d’un éventuel traitement chirurgical.

Maladie du col vésical C’est une maladie du sujet plus jeune. La symptomatologie est la même que l’adénome, c’est-à-dire dysurie et pollakiurie, mais il n’y a pas d’hypertrophie prostatique, l’examen physique est normal. Le col vésical assure la continence au repos et doit s’ouvrir en entonnoir au moment de la miction pour permettre aux urines de s’écouler. En cas de maladie du col, les fibres musculaires lisses n’assurent pas bien cette ouverture et créent de cette façon un obstacle à l’écoulement des urines.

Download PDF sample

Rated 4.56 of 5 – based on 13 votes